Fédérer, engager et agir pour une transformation organisationnelle

Les espaces au service de l’innovation : comment un lieu dédié à la collaboration et au co-design peut-il aider à la transformation d’une culture d’exploitation en une culture d’exploration ?

Les parcours, les freins et stratégies de la création d’un innovation Lab comme un “espace” propice à l’exploration de nouvelles propositions de valeurs.

Les managers témoignent.

Table Ronde

  • Mercredi 16 Mai
  • 14:30 — 16:00
  • Amphi Caquot
Ajouter à votre agenda

Patrice Reilhac

Valeo CarLab

Patrice Reilhac est Directeur en Recherche Innovation et Collaboration pour le confort et l’assistance à la conduite chez Valeo, un des leaders mondiaux de l’équipement automobile.
Il dirige actuellement une équipe internationale basée en Allemagne, France et à la Silicon Valley. Il est responsable de l’identification, l’évaluation et l’étape initiale de développement des innovations de rupture dans le domaine de la conduite intuitive qui couvre l’automatisation des véhicules, la connectivité et l’extension de l’interface entre l’humain et la machine. Il est diplômé de l’École Centrale de Lyon et de Darmstadt Technical University en Allemagne.

Jean-Louis Compeau

Responsable du SEBLab

Agé de 56 ans, il a débuté sa carrière sur la première génération de terminaux de paiement électronique pour points de vente. Passé entre temps par une Société de Recherche sous Contrat dans laquelle il participa au développement des automates de décryptage du génôme humain, Il intègre le Groupe SEB en 1992 en tant que Chef de Projet Innovation dans le domaine du confort domestique.
Responsable Innovation à partir de 1996, il gère les familles de produits de différentes Business Units, du traitement de l'air au fer à repasser, et accompagne la structuration de l'innovation du Groupe. Passé à l'Innovation Corporate en 2011, il prend la responsabilité d'un Pôle dédié à l'énergétique des produits du Groupe. A partir de 2013, il assume en plus la responsabilité de l'expérimentation SEBLab, pour en devenir responsable à plein temps fin 2015. Jean-Louis est ingénieur de l'Ecole Nationale Supérieure des Arts et Métiers.

Lydia Babaci-Victor

Vinci Energies

Diplômée d'un troisième cycle d'ingénierie financière, Lydia Babaci-Victor a débuté sa carrière en 1991 comme chargée d'affaires chez Initiative & Finance (groupe Natixis) puis au sein du Cabinet Coulon et Associés Conseil. Très rapidement, elle s'est vue confier des responsabilités d'ampleur en prenant la direction générale de Victoire Multimédia.
Elle intègre en 2009 VINCI Park (aujourd'hui INDIGO) en tant que Directrice de Business Unit, puis à partir de janvier 2012, comme Directrice du Développement, du Marketing et de la Communication France et International.
En novembre 2014, Lydia rejoint VINCI Energies pour créer et piloter la Direction du Développement et de l'Innovation. Ses missions actuelles la poussent à voyager dans le monde entier afin d'accompagner l'émergence de projets innovants au sein des entités de VINCI Energies et de permettre à l'esprit start-up et à l'open innovation d'irriguer l'ensemble du groupe.

Charlotte Meunier-Despins

Nestlé Suisse

Diplômée de l’INSA Lyon en 2007 puis de l’ESCP, Charlotte Meunier-Despins a démarré sa carrière au sein de Nestlé. Elle a d’abord œuvré dans plus de 25 filiales du groupe à travers le monde en tant qu’auditrice interne. Elle acquiert alors une large connaissance des processus de fabrication et de commercialisation propres aux FMCG (Fast-Moving Consumer Goods).
En 2013, elle rejoint le siège de Nestlé, à Vevey en Suisse, comme consultante interne en stratégie pour la catégorie Ice Cream. Elle contribue notamment à la transformation du marché sud-africain et met en place la première cellule d’intelligence économique servant les 25 pays de la catégorie.
En 2015, elle intègre Nestlé Suisse et crée le département Innovation. Elle y prône l’intraprenariat, le travail collaboratif et l’orientation consommateur. Elle pose les bases (vision, gouvernance, collaboration) et opère une véritable prise de conscience au sein de l’organisation. C’est début 2017 qu’elle ouvre l’InnoLab de Nestlé Suisse. Plus qu’un lieu, c’est un véritable état d’esprit. C’est à partir de là que l’écosystème d’intraprenariat est orchestré (customer profile, ideation, fast prototyping, idea box, incubation,…).